Sixième station

Une femme pieuse essuie le visage de Jésus

Sixième station : Une femme pieuse essuie le visage de Jésus

« Alors que des multitudes avaient été épouvantées à sa vue, tant son aspect était défiguré — il n’avait plus d’apparence humaine — de même des multitudes de nations s’en étonneront ; devant lui des rois resteront bouche close, car ils verront un événement non raconté… Sans beauté ni éclat et sans aimable apparence, objet de mépris et rebut de l’humanité, homme de douleurs et connu de la souffrance… Or c’était nos souffrances qu’il supportait et nos douleurs dont il était accablé. » (Isaïe 52, 14-15 et 53, 2-4)

« J’ai cherché celui que mon cœur aime… Les gardes m’ont rencontrée, ceux qui font la ronde dans la ville : “Avez-vous vu celui que mon cœur aime ?” À peine les avais-je dépassés, j’ai trouvé celui que mon cœur aime. » (Ct 3, 1-4)

Méditation

Ce que tu es défiguré Seigneur ! Les coups ont tuméfié ton beau visage. Et pourtant, même ainsi, avec le sang et la sueur, n’ayant plus d’apparence humaine, tu es beau ! La nuit terrible et les crachats n’ont pu atteindre la majesté profonde de ton visage. Je vois bien que tu étais beau, que tu es beau encore et malgré tout. Et dans ce grand et beau visage, ton regard Seigneur ! Les gardes revenus près des grands prêtres disaient : « Jamais homme n’a parlé comme cet homme » ; jamais non plus ne s’est trouvée une telle profondeur, une telle douceur, une telle beauté de regard.

Pourquoi Seigneur ton visage, lumineux comme le soleil au jour de la Transfiguration, est-il maintenant si maltraité ? — J’accomplis ce qui est écrit en Isaïe : « des multitudes épouvantées à ma vue tant je suis défiguré », mais tout cela n’est rien à côté des désastres causés par le péché dans les âmes, créées pourtant à mon image. En étant identifié au péché, j’imprimerai dans les âmes, la beauté de mon visage. Plus sûrement que sur un linge, j’imprime ma face dans l’âme et dans le cœur de ceux qui m’aiment, de ceux qui veulent essuyer les larmes de mes yeux, les larmes aussi de tous ces petits qui sont à moi.

Prière

Seigneur Jésus,
montre ton visage à tous les enfants du monde.
Que les outrages et les crachats des propagandes impies
ne les empêchent pas de t’aimer.
Seigneur, imprime ton visage en mon âme !

< >